Le BPG2 en chiffres