<< Retour aux paroles de lauréats

« SANS LE BPG, ON N’AURAIT PAS PU LE RÉALISER » (Vincent Wagner, Judo-Club de Vic-Fezensac)


Localisation :

32190 Vic-Fezensac

La parole du lauréat :

L’origine du projet n°548 du Budget Participatif Gersois est liée à une question d’hygiène. En effet, au début de l’année 2018, les épais tapis d’entrainement des membres du Judo Club de Vic-Fezensac sont anciens et ont la fâcheuse tendance à retenir poussières, acariens et autres indésirables pour la santé des pratiquants. Après l’arrêt de deux élèves pour des allergies, le club envisage l’acquisition de tatamis neufs. Les modèles en vinyle sont préconisés car, au contraire des tapis en tissu, ils ne retiennent pas la poussière et leur entretien est facile.
Mais ces équipement ont un coût que le club ne peut pas supporter, d’où l’idée de Vincent Wagner et des dirigeant du Judo-Club de Vic-Fezensac : tenter d’obtenir leur financement en déposant un projet d’un montant de 8700€ au Budget Participatif Gersois.

Tous les moyens possibles seront utilisés

C’est après validation du projet par l’équipe technique du BPG que le club se lancera dans la campagne en faveur du projet, bien avant la période des votes. Tous les moyens possibles seront alors utilisés : le bouche-à-oreille bien sûr, mais aussi un important travail de communication interne au club. Le volet numérique de la campagne consistera en un usage massif des réseaux sociaux et un mailing vers les adhérents et partenaires du club. Pour mettre à profit le réseau d’affinités du JCVF, les autres clubs de judo du département, le comité départemental et la Ligue d’Occitanie de judo seront sollicités. Des affiches seront apposées dans les commerces vicois, en complément des flyers (avec QR Code) en bout de caisse. La campagne en faveur du projet passera aussi par une présence régulière sur le marché de Vic-Fezensac, sans oublier de contacter le correspondant de la presse locale, afin d’obtenir un article sur le projet.
Les réactions sont alors très encourageantes et Vincent Wagner constate l’adhésion de nombreux vicois au projet. Avant tout parce qu’il est local, mais aussi parce qu’il propose une mutualisation de ces nouveaux équipements, avec le club de karaté ou le club de gym volontaire, ou encore l’école ou le collège de Vic-Fezensac.
Les premiers résultats de cette campagne sont très encourageants. Avant le dépouillement des votes sur bulletin papier, le projet vire en tête des votes sur Internet pour le canton du Fezensac. Les résultats finaux viendront confirmer cette impression : le travail et la mobilisation ont payé. Le projet « Des Tatamis Neufs Pour Le Dojo » est lauréat du premier Budget Participatif Gersois.
Immédiatement, Vincent Wagner transmet la bonne nouvelle par SMS aux membres du bureau du club, rédige des remerciements via les réseaux sociaux et par e-mail pour partager la bonne nouvelle.
Après la finalisation des devis et l’établissement de la convention avec le Conseil Départemental, les nouveaux tatamis ont enfin été commandés, puis livrés au club.
Il était alors temps d’enlever les anciens tapis et de nettoyer le sol avant d’installer les nouveaux tatamis. Tout les membres du JCVF ont alors mis la main à la pâte, et en cela aussi, ce projet a été très fédérateur pour le club.

« Pensez à la mutualisation dès le départ »

Aujourd’hui, fort de cette expérience réussie, Vincent Wagner donne ces conseils à tous les futurs porteurs de projets : « Préparez une équipe motivée pour défendre le projet sur les marchés ou sur les réseaux sociaux et pensez à la mutualisation dès le départ. Nos tatamis servent à d’autres associations. Cela a entraîné l’adhésion au projet de nombreux votants. »
Cette campagne exemplaire au Budget Participatif Gersois a été menée selon le code moral du judoka : avec politesse, sincérité et respect d’autrui. Et Vincent Wagner de résumer : « Le BPG nous a permis de réaliser un projet qui, sinon, aurait été impossible. »


Montant alloué (€) :

8700 €


Mots clés :

Budget Participatif Gersois, Judo, Karaté, Tatamis, Vic-Fezensac, Hygiène, Mutualisation


Parole de lauréat publiée
Créé il y a 2 mois