<< Retour aux paroles de lauréats

« RAPPROCHONS LES GENS DE LA CULTURE » (Jean-Luc Mimouni, Maire de Tournan)


Localisation :

32420 Tournan, France

La parole du lauréat :

Quand l’école de Tournan ferme ses portes en 2017, l’équipe municipale conduite par Jean-Luc Mimouni cherche une solution pour donner à ce lieu une nouvelle vie. La volonté de la mairie est alors double : ne pas abandonner le patrimoine de la commune et conserver la vocation éducative de ce bâtiment datant de 1869.

C’est à ce moment que l’idée surgit : Pourquoi ne pas transformer le préau attenant à l’école en auditorium / salle de concert ? L’idée est séduisante, surtout dans le village où vécut Guy Lafitte, le génial saxophoniste qui fut à l’origine du festival de jazz de Marciac. Hélas, même en chiffrant l’ensemble du projet au plus juste, cette rénovation engendrerait une dépense de l’ordre de 100000€, une somme impossible à prendre en charge par le budget communal.

C’est via l’information transmise au conseil municipal de Tournan que les membres de l’association locale « Le Virage » entendent alors parler du Budget Participatif Gersois et identifient l’opportunité d’obtenir par ce biais un co-financement pour leur projet d’auditorium. Le Conseil Départemental est contacté et, après étude de l’idée, l’équipe du BPG confirme son éligibilité.

« C’est comme une campagne électorale »

L’équipe de campagne est alors formée de deux personnes de l’association « Le Virage » et du maire de Tournan. Leur objectif : fédérer les suffrages autour du projet d’auditorium à l’ancienne école, désormais dénommé : « #188 – L’Ecole Des Arts » et chiffré à 70000€. Jean-luc Mimouni participe alors à la grande réunion de présentation du Budget Participatif au Dôme de Gascogne, en octobre 2018. Il en retient notamment ce conseil donné aux porteurs de projets par Philippe Martin, le Président du Conseil Départemental : « C’est comme une campagne électorale ! ».

Et l’équipe du projet #188 va appliquer ce conseil à la lettre, en s’impliquant totalement dans cette campagne. C’est ainsi que l’association Le Virage et le Comité des Fêtes de Tournan organiseront deux fêtes au village, lors desquelles les participants seront informés du projet et incités à voter au moyen des urnes du BPG spécialement installées. A Tournan, mais aussi à Simorre et alentours, la campagne de proximité bat son plein, tandis qu’une page Facebook est spécialement créée, dans le but d’aller chercher des suffrages au-delà de la zone locale. Pourtant, malgré ces efforts, le compteur des votes sur Internet ne décolle pas. « Là, je me suis vraiment mouillé », se souvient Jean-Luc Mimouni. Il se dit à ce moment-là qu’une fois que la campagne est lancée, il faut la faire jusqu’au bout. Et pourtant : « On ne savait pas où on allait », confie-t-il. Et c’est ainsi qu’il est allé à la rencontre de la population, avec son urne du BPG, sur tous les marchés du secteur : Samatan, Simorre, L’isle-En-Dodon, Seissan, Boulogne/Gesse. Avec le recul, il décrit cette campagne comme une expérience plutôt fatigante et chronophage. Mais il concède que si c’était à refaire, il ferait la même chose : aller chercher des voix en expliquant inlassablement le projet.

Le succès est au rendez-vous

Cet investissement personnel va payer. Le jour du dépouillement des votes au BPG, un des membres de l’association Le Virage découvre le résultat sur Internet : le succès est au rendez-vous pour le projet d’auditorium à l’ancienne école de Tournan et le projet va recevoir les 70000€ demandés.

La mise en œuvre du projet d’auditorium sera un autre challenge pour l’équipe, car il va falloir respecter à la fois le budget de 100000€ et les délais imposés. C’est alors la commune de Tournan qui prend le relais de l’association porteuse du projet et charge un bureau d’études toulousain spécialisé dans l’acoustique de faire des préconisations. Les besoins exacts (cloisons, isolation thermique et phonique, électricité, menuiserie) sont alors définis, en veillant strictement au respect du budget. Le bureau d’études propose alors la pose d’un parquet spécial, qui possède des qualités acoustiques exceptionnelles et qui ouvre la possibilité de mutualiser l’Ecole des Arts et d’ouvrir ce lieu à la pratique de la danse. Un spécialiste de la pose de type de parquet à la renommée mondiale est contacté et répond favorablement. C’est ainsi que le nouvel auditorium de Tournan se voit équipé d’un parquet d’une qualité similaire à ceux de l’Opéra de Paris ou du Bolchoï à Moscou.

De multiples sollicitations

Pour entreprendre le chantier, une consultation est lancée, qui aboutira au choix d’un plaquiste qui est d’accord pour travailler en juillet et août, sous le regard attentif de M. le Maire de Tournan et de son premier adjoint, qui passent tous les jours sur le chantier. C’est ainsi qu’en quelques semaines, l’auditorium Guy Laffite prend forme. Le 7 décembre 2019, c’est un concert de jazz qui marque l’inauguration officielle de cette nouvelle salle. Les premiers retours ne se font pas attendre : l’auditorium procure aux musiciens et au public une qualité acoustique exceptionnelle, à tel point que la nouvelle se répand à grande vitesse dans le petit monde des musiciens et des mélomanes.

Et depuis, Jean-Luc Mimouni fait l’objet de multiples sollicitations. Il confie même : « C’est la folie, je suis contacté de partout ! ». Musiciens ou agents d’artistes sont nombreux à demander à utiliser l’auditorium. C’est ainsi que l’enregistrement d’un disque de jazz y est prévu et que la commune planche sur une programmation variée, entre gospel, danse contemporaine, musique jazz ou classique, au rythme d’un ou deux concerts par mois.

Et ce succès donne des idées à M. le Maire de Tournan, qui imagine déjà d’autres projets (cours de danse, création d’un café culturel, accueil d’artisans d’art…) basés sur une philosophie simple, que Jean-Luc Mimouni résume en quelques mots : « Avec la culture on peut rapprocher les gens, alors rapprochons les gens de la culture ! ».


Montant alloué (€) :

70000 €


Mots clés :

Tournan, Auditorium, Ecole des Arts, Guy Lafitte, Jean-Luc Mimouni


Parole de lauréat publiée
Créé il y a 5 mois